Saint Jacques à Roussillon

retour page accueil

Cliquez pour situer l’église

L’église SAINT JACQUES fut bâtie au XIVe siècle sur une chapelle romane par AYMAR, seigneur de ROUSSILLON, édifiée sur la motte castrale du château féodal.
Elle domine la vallée du Rhône, face au Mont Pilat et aux Monts du Vivarais, au pied serpente le Rhône.
Se trouvant sur un chemin de Saint Jacques de Compostelle (Genève – Le Puy), elle fut dédiée à Saint Jacques, représenté sur le vitrail du chœur.
Son architecture conserve des témoignages de l’art gothique flamboyant. En 1619, la nef est rehaussée, la chapelle des pénitents est accolée à la façade Nord par la confrérie des pénitents. (on peut voir son écusson à tête de mort)
Pillée lors de la Révolution, elle conserve un Christ grandeur nature du XVIIIe siècle, enregistré au Conservatoire du Patrimoine religieux.
Le 14 février 1608, Just Louis de TOURNON, comte de ROUSSILLON fonda au lieudit « Alanchez » un couvent destiné à abriter huit religieux -ordre des Minimes- pour l’accueil des pèlerins.

Roussillon se targue d’avoir le privilège d’un événement majeur : L’EDIT de ROUSSILLON
Le 9 août 1564, au cours de son séjour à ROUSSILLON, le roi CHARLES IX, accompagné de la Régente Catherine de Médicis, promulgua l’édit donné à Paris en janvier 1563, appelé depuis EDIT de ROUSSILLON, dont l’art. 39 ordonne que l’année commence dorénavant le 1er janvier dans tout le royaume de France.

retour page accueil